]

Citations

"Puisses-tu vivre tous les jours de ta vie."
Jonathan Swift

La côte Amalfitaine

On continue le voyage en Italie avec mon gros coup de cœur : Amalfi et sa côte. De splendides paysages maritimes que l'on peut admirer de la corniche. Des villages blancs suspendus au-dessus de l'eau ou blottis dans les criques.
La côte Amalfitaine  se trouve dans la province de Salerne et commence  juste après la péninsule de Sorrento. Elle est connue dans le monde entier pour son relief très accidenté, la beauté et la grande diversité de ses paysages, ses villages pittoresques. Elle est d’ailleurs classée au patrimoine mondial de l'humanité depuis 1997.
On raconte que lorsqu'ils voulaient écouter le chant des sirènes, les dieux de l'Olympe empruntaient le sentier qui surplombe la côte Amalfitaine, de Bomerano à Nocelle : le sentier des dieux. De ce balcon, ils embrassaient tout le golfe de Salerne jusqu'à Capri et ses fameux rochers, les « faraglioni », refuge des femmes-poissons à la voix ensorceleuse. Aujourd'hui, les sirènes se sont tues, les dieux ont pris leur retraite mais le sentier lui demeure, huit kilomètres à flirter avec l'abîme, d'est en ouest.

















Les premières mentions d'Amalfi remontent au VIe siècle. Amalfi a été un des principaux ports d'Europe du IXe au XIIe siècle.  Ses marins, les premiers d'Occident à utiliser la boussole, firent la fortune de la ville. Les relations d'Amalfi avec l'Orient sont encore illustrées à l'heure actuelle par la cathédrale (aussi appelé le Dôme) dont les portes ont été fondues à Constantinople en 1066 et acheminées jusque-là par la mer. Elle est ABSOLUMENT magnifique et surprenante, j'ai vraiment craqué dessus ! Les Tables amalfitaines, qui furent le premier code maritime, servirent à régler la navigation dans toute la Méditerranée jusqu'en 1570.
Amalfi est une ville très touristique grâce à la beauté du site naturel, le dédale d'étroites rues médiévales et le mélange particulier d'influences culturelles venues de toute la Méditerranée. Un vraie beauté, j'y serais bien restée plus longtemps.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire