]

Citations

"Puisses-tu vivre tous les jours de ta vie."
Jonathan Swift

Space invaders



En me baladant à Montpellier j'ai pu voir plein de Space Invaders, j'ai donc voulu en savoir plus sur ces drôles de bestioles. D'ailleurs l'invasion montpelliéraine est assez  intéressante car ces petites mosaïques ont été placées de façon à former un Space invader géant. Pas mal hein !
(Pour voir toutes les invasions cliquez sur les photos)




Cet artiste français né en 1969 commence à être connu dans les année 90, bien qu'il désire rester anonyme. Il sillonne les grandes capitales mondiales ou les petites villes françaises en posant ses petites mosaïques inspirées des jeux vidéo des années 80 (notamment Space Invader). Ces jeux vidéo étaient fortement pixelisés, à cause de la technologie assez rudimentaire de l'époque, chaque carreau représente donc un pixel (malin!). De plus il n'utilise que les couleurs présentes sur un Rubik's Cube. Il place ses décorations mi-vaisseaux mi-visages dans des endroits souvent peu accessibles et envahit ainsi les villes. Grâce au carrelage et à leur placement ses petits envahisseurs résistent bien au temps. Invader se considère comme un hacker, il contamine l'espace public et fait d'un jeu vidéo une réalité. Son premier envahisseur apparaît dans les années 90 à Paris près de la Bastille, il reste seul jusqu'en 1998 où l'invasion commence à plus grande échelle. Cette sentinelle est aujourd'hui recouverte d'enduit mais toujours présente. Invader se procure des plans des villes à envahir, puis il quadrille la ville et photographie ses oeuvres. Ensuite il indexe chacun de ses envahisseurs avec sa date de création, son lieu et des photos. Il a posé entre 2 000 et 3 000 mosaïques, dans de nombreux pays du monde comme le prouve la carte ci-dessous.
 toutes les photos
Aujourd'hui il est mondialement connu surtout grâce à internet, il expose dans des galeries et ses petits extra terrestres sont apparus dans des séries et des films (comme Le fabuleux destin d'Amélie Poulain, Le Petit Nicolas ou Californication).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire