]

Citations

"Puisses-tu vivre tous les jours de ta vie."
Jonathan Swift

Jean-Claude Mourlevat

Aujourd'hui je vais vous présenter un auteur jeunesse que j'adore Jean-Claude Mourlevat.

Une courte présentation de sa vie pour commencer : Jean-Claude Mourlevat est né le 22 Mars 1952 à Ambert (Auvergne) il a cinq frères et sœurs. Son frère aîné, Alain, a écrit Meunier tu dors... chronique de leur vie au moulin familial (leur père était meunier). Jean-Claude Mourlevat raconte dans son autobiographie, Je voudrais renter à la maison, ses années d'internat à Ambert dont il ne garde pas vraiment de bons souvenirs. Il obtient en 1976 son CAPES d'allemand et devient professeur jusqu'à 1985. Il met à profit les vacances scolaires pour partir, sac sur le dos, à la découverte de nombreux pays. En 1986 il suit une formation au théâtre de Paris, il aime surtout le théâtre clownesque et monte des pièces pour enfants. Il quitte le nez rouge pour devenir brièvement metteur en scène. Il est publié pour la première fois en 1997 aux éditions Mango avec l'album L'Histoire de l'enfant et de l’œuf. Sa carrière d'écrivain est ainsi lancée et n'est pas prête de s'arrêter. Il est également traducteur.


Voilà la réponse qu'il fait quand on lui demande : Pourquoi écrivez-vous ?
  • Parce que je chante mal ! Écrire est une consolation.
  • Parce que c'est ce que je sais le mieux faire.
  • Parce que je considère mes livres comme autant de cadeaux que je ferais aux gens que j'aime.
  • Parce que j'adore inventer et raconter des histoires.
  • Parce que c'est une façon de mettre de l'ordre dans le monde, de lui donner du sens.
Sa bibliographie est assez fournie, s'en démarque L'enfant Océan  qui s'est vendu à plus de 800 000 exemplaires et le Combat d'hiver traduit dans plus de 12 langues et ayant reçu une vingtaine de prix littéraires. L'auteur avoue qu'il a également une petite préférence pour le Combat d'hiverLa ballade de Cornebique et la rivière à l'envers. Pour ma part j'ai particulièrement aimé le Combat d'hiverle Chagrin du roi mort et les textes courts pour Thierry Magnier notamment l'Homme à l'oreille coupée et l'Homme qui levait des pierres, des très beaux textes plein de sagesse. Il écrit aussi pour les adultes en collaboration avec Anne-Laure Bondoux pour Et je dans aussi et tout seul pour Mes amis devenus un livre plein de nostalgie. Mais je lui préfère ses livres pour la jeunesse malgré tout !

Sauvez les librairies, achetez y vos livres

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire