]

Citations

"Puisses-tu vivre tous les jours de ta vie."
Jonathan Swift

François Pompon

 Lorsque mes pas me mène jusqu'au musée d'Orsay, j'aime tout particulièrement admirer la sculpture de François Pompon l'Ours blanc. Je ne me lasse pas de regarder ses lignes à la fois simples et pures. On a envie de câliner ce gros ours en pierre tant il semble doux et paisible. Je vais donc partager avec vous la vie de ce sculpteur français connu pour ses statues d'animaux.
François Pompon est né en 1855, il a un frère jumeaux. Il entre rapidement comme apprenti dans l'atelier d'ébénisterie de son père. Il part à 15 ans à Dijon pour devenir apprenti tailleur de pierres chez un marbrier. Il suit des cours du soir aux Beaux Arts d'architecture, de gravure et de sculpture. En 1874 il part à Paris et devient marbrier pour les pompes funèbres du cimetière de Montparnasse. En 1879 il expose pour la première fois dans un salon parisien. Puis en 1880 il est l'un des ornementalistes de la façade de L'hôtel de ville, la même année il entre dans l'atelier du grand sculpteur romantique Rodin où il restera 15 ans et rencontrera notamment Camille Claudel, il deviendra d'ailleurs un de ses praticiens.
En 1905 Pompon se détache totalement de Rodin et abandonne la sculpture à figure humaine pour se tourner vers les animaux qu'il aime observer au jardin des plantes. Avec la première guerre mondiale il est forcé d'arrêter son métier de sculpteur, il vivra de petits travaux et veillera sur sa femme malade. Cependant en 1922 il présente L'ours blanc, son premier grand succès, au Salon d'Automne, il acquiert enfin la reconnaissance du public.Il abandonne totalement le côté réaliste et travaille des surfaces polies avec une économie de détails qui rend son oeuvre encore plus monumentale donnant à son travail un côté intemporel et universel. Il explique lui même "Je conserve un grand nombre de détails destinés à disparaître. Je fais l'animal avec tous ses falbalas. Autrement je me perds. Et puis, petit à petit, j'élimine de façon à ne plus conserver que ce qui est indispensable." Il a été le premier sculpteur animalier avant-gardiste et il inspire encore de nombreux artistes aujourd'hui. Il admire beaucoup l'art égyptien et japonais et s'en inspire beaucoup. 

Il meurt seul à quelques jours de son 78em anniversaire en 1933. De nombreuses expositions lui ont été consacrées à travers toute l'Europe. Quand au Musée d'Orsay, il possède L'ours Blanc en pierre de Lens depuis 1927, date à laquelle l'Etat à commandé cette sculpture d'après l'oeuvre présentée au Salon d'Automne.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire