]

Citations

"Puisses-tu vivre tous les jours de ta vie."
Jonathan Swift

Paris et compagnie...

Paris la ville de l'amour, la ville lumière, il y a des choses qu'on connaît tous sur Paris, voilà une petite balade parisienne entre clichés et insolites :
Cliquez sur la photo pour voir le voyage.
 Album photo
 Quand on pense Paris on pense temps gris et pluie parce que ça rime et car ce n'est pas tout à fait faux ! Mais il y a aussi la neige et le soleil (si si). On pense bien sûr Paris by night, car tout est plus beau la nuit. On pense au métro, à Disney, au quartier chinois, au Louvre. Moi je pense aussi au pavillon de l'eau dans le 16éme où on peut voir des expo sympas (comme Bob l'éponge ou la grande inondation de 1901 y en a pour tous les goûts), à Cineaqua où j'ai vu un bébé raie qui ressemble à un extra terrestre, je pense au Paris d'après fête jonché de bouteilles, à Paris vu d'en haut ou vu d'en bas. Je pense aux superbes ponts parisiens qui nous abritent de la pluie, au pont des arts cadenassé par les amoureux du monde entier, au pont Mirabeau (bien-sûr) où la joie vient toujours après la peine. Quand je pense à Paris je pense un peu à New York. Je pense au 17 km de galeries qui font du Louvre le plus grand musée au monde et je pense aussi que la sortie devrait être mieux indiquée mais ce n'est qu'un détail. Paris c'est l'art aussi, l'art de rue, les expos, les monuments, des dessinateurs, des danseurs... En fait Marie Bashkirtseff avait déjà tout dit sur Paris : "La vie c'est Paris ! Paris, c'est la vie !".
Quand je pense à Paris je pense au "Plat mouvant" vu chez les Frères Tang et je me demande encore ce que ça peut bien être (et surtout la question qui me hante : est-ce que ça bouge en bouche ?). Mais surtout je pense à mes Meli qui me manque chaque jour et avec qui j'ai découvert Paris.
 Ma bibliothèque
   Pour un petit souvenir de Paris pour petits et grands je conseille ce livre qui est un pop-up panoramique de la ville. Il existe également pour New York et Londres. 6,95 € chez Casterman illustré par Sarah McMenemy.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire